Anne Peko - accueil
Anne Peko -  d'Amsterdam à Göttingen

Il était une fois… des rencontres, des hasards, des souvenirs... qui ont tissé le fil de ce projet.

Je me souviens, petite fille, de Barbara qui venait chanter dans un cabaret à Abidjan, ma ville natale. C’est en lisant "Il était un piano noir" que j’ai réalisé l’importance de son vécu dans cette ville où j’ai passé mes quinze premières années...
Puis, plus tard, lors d’un récital en Hongrie, le soir de mon anniversaire, j’apprends par fax sa disparition et on me demande de chanter "L’aigle noir", l’unique texte en possession des étudiants hongrois. L’émotion est vive !...
Il y a aussi cette promenade sur une plage du Nord après un concert en Belgique où je venais d’interpréter quelques chansons de Brel, et où je me mets à rêver d’une rencontre possible, quelque part entre "Amsterdam et Göttingen".

C’est bien plus tard, lorsque le spectacle fut lancé, que je découvris une interview de Barbara où elle évoquait le souhait que Brel avait d’écrire une comédie musicale pour eux deux. Joli clin d’œil à mon audace de les avoir réunis !


Création au Festival d’Avignon en 2002

Générique

Nathalie Miravette ou Pierre-Michel Sivadier : piano
Jean Lou Descamps : violon
Moni Grégo : direction scénique
Lucette Delaygue : costumes
Stéphanie Gruet : design graphique

La presse

Un émouvant voyage à travers les textes de Brel et Barbara, qui se répondent en écho...
Katia Ranieri - LA MARSEILLAISE - juillet 2006 (Festival d'Avignon)

Mi ange, mi démon, Anne Peko traverse sans fausse note le monde de Brel et de Barbara...
Emilie Prud'homme - LA GAZETTE DU FESTIVAL D'AVIGNON - juillet 2005

Anne Peko a émerveillé par sa présence. Toute la salle a immédiatement été séduite...
LE TÉLÉGRAMME (Morlaix) - 15 septembre 2010
> en savoir +






 Vidéo du spectacle 

Cliquer sur la photo

"J'extravague" Anne Peko chante la mer

 Écouter des extraits 

L'homme en habit rouge
Ne me quitte pas
Göttingen
Il neige sur Liège

 Photos du spectacle 

cliquer sur la photo